Hygiène intime des hommes: élémentaire, mais pas toujours respectée

L'homme moyen statistique ne s'empresse pas de se doucher deux fois par jour,  ou de rincer plus souvent le membre sexuel après chaque urination, certains se permettent de changer irrégulier le linge de corps, chacun ne fait pas la dépilation et surtout l`épilation. La raison à celui-là peut être la négligence inhérente de la nature ou tout simplement l'absence de symptômes douloureux dans certaines maladies. Cliniquement, il est constaté que les maladies infectieuses sont asymptomatiques chez les hommes plus souvent que chez les femmes. 

Il peut sembler que les règles d'hygiène, que nous connaissons dès l`âge précoce, et aux quelles nous sommes habitués mais que nous considérons nécessaires d`appliquer ou non. Or on peut apporter des précisions à l'opinion formée sur l'hygiène intime des hommes.

Raser ou pas raser? 

Hygiène intime des hommesOn peut faire la dépilation (dépilation de partie cutanée, c`est-à-dire rasage) et l`épilation (l'éloignement du poil avec sa partie sous-cutanée). 

Les procédures de ce genre jouent aussi sur la propreté des hommes. Il est important de comprendre qu'en se rasant ou en éloignant avec leur racine les poils dans les zones intimes, la personne y empêche la concentration ici de bactéries nuisibles. À ce jour, il n'y a pas de tendances de la mode, aucune preuve médicale pour épiler entièrement les places intimes, cependant, les tailler est fortement conseillé.

Laver ou ne pas laver ?

Pourvu que cette question sonne absurdement, cheque homme ne respecte pas l'hygiène idéale et constante des places intimes. Dans l'idéal il faut prendre une douche deux fois par jour, et rincer le membre sexuel et le périnée chaque fois après pa miction ou la défécation.

L`hygiène avant et après les rapports sexuels 

C`est une composante intégrante de la santé du système génito-urinaire de l'homme. Il est important de se doucher avant et après un rapport sexuel. Cela réduit le risque de maladies sexuellement transmissibles contractants, mais ne réduit pas à un minimum. Des relations sexuelles avec une femme pendant sa période menstruelle devraient se produire avec l'utilisation de préservatifs, sinon il y a un risque d'inflammation du canal urogénital.

Le choix du linge de corps

Il est nécessaire de donner la préférence aux modèles de pantalons respirants. Il est important de choisir des sous-vêtements à sa taille, pour éviter les effets désagréables et potentiellement nocifs. Naturellement, les sous-vêtements doivent être propres, ils doivent être changés tous les jours. 

Le respect des règles d'hygiène personnelle augmente les chances des hommes de ne jamais faire face à des processus inflammatoires et infectieux dans le système urinaire, mais ne réduit pas le risque à zéro. Par conséquent, tout changement dans l'apparence et des sensations concernant les organes sexuels devraient être l'occasion d'aller chez le médecin, et non pas de recourir à l'autotraitement.